Que peut bien faire un Ostéopathe pour votre foie?

Vous dites que depuis quelques temps vous  êtes fatigué, vous avez de la  difficulté à digérer, vous  avez mal dans le dos et à l’épaule.

Vous avez tendance à tout mettre sur la  faute des plusieurs derniers gros repas, bien  arrosés, des mois précédents.

Vous prenez la décision d’éviter les aliments gras ou frits contenant des sulfites utilisés comme  conservateurs, les pâtisseries et autres  sucreries, ils seront remplacés par des  produits sans gras nuisible et riches en vitamines,  du raisin vert et des légumes en grande  quantité.

Quelques jours plus tard vous constatez une  amélioration mais certaines douleurs ne  changent pas.

Vous vous demandez alors… Que ferait un  ostéopathe pour moi ?
Il vous dirait de ne pas être trop dur avec  votre foie et avec vous-même, car il n’y a  pas que les abus de table et la colère qui  peuvent contrarier le fonctionnement de cet organe  complexe.

Le foie est le plus gros organe de notre  corps :

- 1,5 litres de sang y passent à  chaque minute,

- il est très lourd, pour se  maintenir dans le corps il doit y avoir plusieurs  attaches.

- fonctions sont multiples et impressionnantes (les chercheurs en découvrent encore aujourd’hui, on lui  attribut environ 400 fonctions).

C’est le foie qui, entre autres, convertit les  aliments que vous ingérez en énergie et qui les met en réserve, il produit les  substances nécessaires pour que vous puissiez digérer les gras.

Il convertit vos toxines pour les excréter de votre corps.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer aux  lésions du foie :

- mauvaise toux, par les pressions qu’elle provoque,  peut être une cause de tension sur une des  attaches du foie

- grossesse

- une mauvaise  chute

- sédentarité peuvent  provoquer des douleurs dans cette région.

La démarche  ostéopathique sera comme toujours de trouver  la cause de votre douleur, ce que l’on appelle dans  notre langage ostéopathique le  phénomène lésionnel ou  lésion primaire et ses lésions  secondaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trois premières questions que  l’ostéopathe se posera afin d’aider votre  corps à retrouver sa capacité d’auto  guérison dans ce cas seront :

1-Est-ce que la douleur provient de l’environnement anatomique du foie ?

- une tension qui l’empêche de bouger librement dans son espace,

- une cicatrice d’une vieille  opération,

- un ancien problème  pulmonaire, pourrait fixer le foie sur un autre organe et limiter ses fonctions.

2-Est-ce que la douleur provient d’un mauvais fonctionnement du foie lui-même ?

- une intoxication par médicament, drogue  où alcool,

- une infection comme  l’hépatite, dans ce cas, pas de panique si  votre thérapeute vous dirige vers votre  médecin pour d’autres examens.

3- Est-ce que la douleur provient de l’état général de la personne ?

Suite à l’interrogatoire et à  l’examen physique, les signes et les indications préciseront la nature et la démarche du traitement à suivre.

Les  manœuvres pour dynamiser l’organisme, les  techniques de décongestion, les  normalisations des articulations en lésion,  sont des points-clé dans les traitements des  dérèglements du foie.

Les traitements  sont généralement très  bénéfiques.

Les résultats sont  en grande majorité rapides et durables.

Il ne faut pas oublier que le foie provoque des douleurs dans sa région MAIS il est souvent la cause  de douleur projetées:

- cou

- épaule

- coude

- tendinite

- migraine

- fatigue chronique

- mauvais qualité du sommeil

- bocages articulaire (lumbago, « tour de rein », sciatalgie..)

- varice, hémorroïdes, jambes lourdes

- etc…

ET SOUVENT, la  personne vient consulter justement sans jamais avoir eu mal dans la région du foie.

Pour  illustrer ce propos, le fondateur de  l’ostéopathie, Andrew Taylor Still, disait  si bien :

«  Lorsqu’on marche sur la queue d’un  chat c’est par l’autre extrémité  qu’il miaule. »

Source : D’après Alternative Santé, février 2008, texte de R. Brissette